Nouvelle formule pour Into the Blue 2018 à Wolubilis

Save the date : 19 & 20 janvier 2018

Jamais deux sans trois : la troisième édition du festival de la Mer de Bruxelles accoste bientôt à Wolubilis. Plus exactement les vendredi et samedi 19 & 20 janvier 2018. Une fois de plus, le grand bâtiment blanc de Woluwe-Saint-Pierre aux formes évoquant des voiles déployées au large accueillera cette  fête de la mer, de la plaisance et des bateaux.

En 2017, le festival se déroulait sur deux soirées, les films présentés le samedi étant identiques à ceux du vendredi.

En 2018, la formule change. Le festival se déroule en trois temps, chacun bénéficiant d’une programmation spécifique : le vendredi soir, le samedi après-midi et le samedi soir.

Plus de 12 films à l’affiche

Pour vous faire une idée de l’ensemble de la programmation, le moyen le plus simple est  de pianoter sur www.intotheblue.be. Mais avant de vous y rendre, laissez-nous vous en résumer les principales étapes, histoire de vous mettre l’eau à la bouche.

Le vendredi soir, on entre dans le vif du sujet avec un court-métrage auréolé de plusieurs prix.  Sujet d’actualité : la Méditerranée et les migrants. La vocation d’Into The Blue n’est pas de vous raconter n’importe quelle histoire, mais de vous montrer la mer telle qu’elle est, parfois avec ses dures réalités. Vous vous laisserez ensuite emmener dans des navigations tantôt très agréables, tantôt pas toujours tranquilles mais ô combien dépaysantes, via le passage du Nord-Ouest (Yvan Bourgnon) puis vers les îles Lofoten (Nicolas Fabbri) et les Hébrides (Jean Magnus). L’escale de fin de soirée sera pou

r Bilou, alias Roland Jourdain. Ceux qui en ont entendu parler apprécieront…

Le samedi après-midi, grand cinéma : deux longs métrages à l’affiche. D’une part, The Week-end Sailor, déjà présenté dans 94 festivals (!) dans le monde. Un film marin et salé qui prend aux tripes. On se passionne pour cette famille de néophytes qui finalement remportera la première édition de la Whitbread. Ce classique du genre a encore récemment reçu le grand prix du festival de l’Aventure de Dijon. En seconde partie, Jack London, une aventure américaine. L’histoire d’un gavroche au destin fabuleux de romancier (Croc-Blanc, La croisière du Snark, Martin Eden,…). Un film monumental qui explique pourquoi Jack London deviendra LA référence pour des générations d’auteurs, tels Ernest Hemingway, Fenimore Cooper, Robert Stevenson, Edgar Allan Poe, John Updike…

Le samedi soir : Jacques Brel sera à l’honneur. On connaît le chanteur. On connaît moins le marin. Celui qui est parti aux Marquises sur Askoy II, un voilier de 19 m pesant plus de 40 tonnes, dessi

né par l’architecte anversois Hugo Van Kuyck. Le bateau sera retrouvé des années plus tard, échoué sur les côtes néo-zélandaises. Deux Belges se mettent en tête ramener la « cathédrale » au pays et de la rénover entièrement. Ça tombe bien : 2018 sera l’année du 40e anniversaire de la disparition de Jacques Brel et celle de la remise à l’eau de son bateau. La soirée se poursuivra avec les exploits véliques de deux hauts représentants de la voile belge de compétition, Martin Callebaut et Jonas Gerckens. Ensuite, changement de registre avec Marieke Huysmans-Berthou qui n’a pas trouvé mieux que d’installer un piano sur son voilier et de partager ses gammes avec un public de mélomanes bretons. Pour clôturer la soirée, l’aventure avec un grand A, celle de Maewan, un voilier de 11 m, servant de base à des fêlés de freeride, sur fond de volcans et de mer sauvage dans l’archipel des Kouriles. Âmes sensibles s’abstenir.

Des soutiens et des subsides

Cette année encore, plusieurs sponsors ont embarqué dans l’aventure. C’est encourageant dans la mesure où ce festival peut servir de caisse de résonance à plusieurs projets de nature citoyenne ou environnementale. Ceci pour dire que sans vous, spectateurs du festival, rien ne serait possible, tant il est vrai qu’un événement est toujours jugé à l’aune de l’intérêt du public, une règle à laquelle Into The Blue ne déroge évidemment pas.

Un tout nouveau site

Le site web www.intotheblue.be se voit, pour cette 3e édition, entièrement remanié. Une newsletter envoyée aux abonnés à Yachting Sud ainsi qu’à tous ceux qui ont participé aux deux premières éditions du festival a été envoyée le 5 décembre dernier. Une relance est prévue pour les procrastinateurs début janvier 2018.

Des huîtres, du vin blanc et du saumon

A la demande générale, le banc d’huîtres de l’an passé revient,  en provenance directe de Bretagne. Sous la tente,  l’ambiance, arrosée d’un excellent vin blanc, sera chaleureuse. Pour les allergiques, le saumon d’Ecosse frétille déjà dans les bassins.

Le buzz, il n’y a que ça de vrai

Le bouche à oreille reste un média puissant. Encore plus si vous utilisez les réseaux sociaux. Nous vous remercions donc d’en user et d’en abuser auprès de tous vos amis, connaissances et relations. La billetterie électronique est en ligne depuis le 3 décembre dernier. Les tarifs en prévente sont, bien sûr, intéressants.

Un événement unique en son genre

Inscrivez d’ores et déjà sur vos tablettes les dates des 19 & 20 janvier 2018. Ce festival sera le traditionnel rendez-vous des loups de mer, des mangeurs d’écoute, des  jeunes marins que l’aventure attire, et plus généralement de celles et ceux qui voient la mer comme un terrain d’aventures,  un champ de réflexion philosophique et un lieu d’initiation, de labeur, de souffrances et de joies.

La mer est notre dénominateur commun.

Vue de l’espace, la terre est bleue.

Alexandre Homez et Pierre-Yves Martens
Organisateurs du Festival de la Mer de Bruxelles Into the Blue